Sélectionner une page

MIni cours

Des cours à consommer en moins d'une heure ou deux - l'avant-goût parfait de nos programmes

Transcription :

Bonjour et bienvenue dans la semaine 1 de la Summer School de Kaizen Campus. L’objectif de cette Summer School, c’est de profiter de l’été pour se poser quelques questions sur son Business à la cool, je vous rassure, le but n’est pas du tout de prendre la tête. Mais personnellement, l’été, c’est parce que j’aime beaucoup pour réfléchir à mon Business. Je trouve que le fait que l’atmosphère générale soit aux vacances, est propice à une réflexion orientée d’une façon assez particulière. En fait, vraiment.

Comment dire le plaisir qu’on veut prendre dans son Business ? Prendre toute sa place en plein été ? On commence vraiment à se poser des questions du type : Comment est-ce que je peux prolonger ce sentiment de vacances à mon Business, vraiment prendre du plaisir au sein de mon propre Business puisque à priori, si vous avez monté votre boite, si vous avez lancé votre propre activité, c’est avant tout pour prendre plus de plaisir que vous ne le faisiez auparavant dans votre boulot.

Du coup, moi, toutes ces réflexions et des réflexions qui sont toujours hyper présentes au cœur de l’été. Et c’est pour ça que je me suis dit qu’on allait se faire une petite Summer School et que sur les cinq semaines à venir, on allait se poser quelques questions sur son Business, histoire de préparer le terrain on va dire pour la rentrée. Ces questions sont un peu des questions qui sont des piliers stratégiques pour moi dans le business. On va commencer cette semaine avec une question qui est hyper récurrente chez les entrepreneurs qui est comment définir ses offres ?

Donc, tout un programme. C’est une question dont je suis sûre que vous vous la posez sous une forme ou une autre. En fait, selon le stade où vous en êtes dans votre Business, peut être que vous avez déjà des offres en place, mais que la façon dont elles sont construites actuellement vous satisfait pas pleinement. Peut-être que vous vous posez des questions sur les prix. Ou alors peut être que vous vous lancez tout juste dans votre Business et que, du coup, toute cette question de construction d’offres, quoi proposer tout simple comme offre ?

C’est vraiment une question prépondérante pour vous actuellement. Peut-être que, comme moi, vous en êtes à quelques années de Business, mais en fait, ça n’empêche pas de se poser la question. D’ailleurs, personnellement, je suis en train de revoir mes offres aussi. Donc, voilà comment construire ce panel d’offres qui est au cœur de votre business ou peut être votre première offre. Et du coup, pour réfléchir à cette question, souvent ce qu’on va faire un peu malgré soi, c’est de beaucoup penser dans notre propre perspective.

Ce qui est parfaitement normal. Je m’explique un peu plus clairement. Quand on pense à ces offres, souvent, c’est qu’on va faire, c’est qu’on va se dire je peux faire ça, je peux proposer ça. Je peux aussi faire ça. Il y a aussi ce truc dans lequel je suis pas mal doué, donc je pourrais proposer. Et puis, sur tel point, je pourrais aider aussi. Bref, on se retrouve face à une multitude de possibilités.

Souvent, on pourrait avoir une liste longue comme le bras de choses qu’on pourrait faire. Et c’est une liste avec laquelle on a parfois du mal à se dépatouiller. Parce que ce n’est pas non plus forcément une liste “d’offres”. C’est plutôt une liste de choses qu’on pourrait faire pour ses clients ou qu’on pourrait créer, qui pourraient devenir des produits etc. Et c’est parfaitement normal d’avoir cette liste longue comme le bras et de pas réussir à s’en dépatouiller parce que vous êtes super doué.

C’est normal, vous êtes quelqu’un qui avait un long historique derrière vous, de passions, de compétences professionnelles, etc. Et une fois que vous êtes confronté à la question qu’est-ce que je pourrais vous poser ? Il est vraiment possible qu’il y ait plein de choses qui ressortent. La possibilité alternative que je rencontre aussi chez d’autres entrepreneurs, c’est un peu l’extrême opposé, c’est la panne sèche. C’est un peu le syndrome de l’imposteur qui dit mais non, ça n’intéresse personne.

Mais non, ça n’intéresse personne. Mais ça n’empêche pas qu’en arrière-plan, vous auriez quand même cette liste de choses qui serait possible. C’est juste peut être que vous vous les interdisez, c’était la petite parenthèse. Bref, on se retrouve avec toutes ces réflexions, tous ces points de compétences qu’on pourrait mettre au service des autres, qu’on pourrait transformer en un produit, etc. Et on ne sait pas comment s’en dépatouiller. Et pour réussir à définir des offres, il va falloir réussir à prendre du recul sur toute cette liste et à se poser la question de : quelle est la perspective de mes clients potentiels sur toute cette liste de compétences ?

C’est un exercice qui n’est pas facile, qui n’est pas le plus direct et sur lequel il faut revenir en général plusieurs fois avant de bien réussir à s’extirper de sa propre perspective à soi. Je vais prendre un exemple parce que je sens que ce n’est pas forcément très, très clair.

Mais du coup, vous ne savez peut-être. J’ai commencé mon activité en aidant des entrepreneurs solo et indépendants comme vous, avec leurs difficultés techniques sur le Web, souvent autour de leur site Web, parfois un peu en périmètre de leur site web, par exemple sur leur outil d’emailing. Et du coup, il y avait une multitude de choses que je pouvais faire pour aider les gens d’un point de vue technique. Ça aurait pu être une liste très longue. Mais du coup, au moment de définir des offres, ça peut être un peu paralysant parce qu’on peut se dire ah bah oui, je peux proposer la mise en place d’un outil d’emailing, mais je peux aussi proposer la correction d’un bug technique.

Mais je peux aussi proposer le fait d’installer un thème WordPress, mais je peux aussi proposer. Bref, c’est ça peut être une liste très, très longue. Et toute cette liste, en fait, elle est vraiment, dans ma perspective à moi de “professionnels du Web”, de vraiment se dire OK. Bah, techniquement, je peux faire ça. Techniquement, je peux faire ci. Mais si je sors de cette perspective et que je me dis OK, mais mes clients ils ne sont peut-être pas hyper intéressés par le fait que concrètement, j’installe un thème WordPress.

Peut-être que ce qui les intéresse en fait davantage en fin de compte, c’est d’avoir un site Web qui soit joli. Donc, on commence à faire un pas vers l’extérieur. Sortir de sa propre perspective. Et puis on réfléchit au reste et on se dit OK, l’outil d’emailing ? Oui, il y a certains clients qui pensent en ces termes, mais en fait. Peut-être que la plupart des clients qui veulent comme résultat final, c’est avoir une communication bien rodée.

Donc on s’extirpe un petit peu de ça et on commence à se dire OK, quel est un peu le besoin général de mes clients ? Quelle est la problématique de mes clients ? Les personnes qui me connaissent bien savent que c’est la question récurrente que je pose. Quelle est la problématique telle qu’elle est perçue par mes clients potentiels ? Et en fait, au fur et à mesure, plus on s’extirpe de ça, plus on arrive à se placer dans le point de vue de ses clients potentiels et à se dire OK.

Quelle est la problématique de mes clients potentiels à laquelle j’aimerais répondre ? Puis, il va être facile de créer une offre et de créer son panel d’offres. Souvent, le panel d’offres. On va dire que ces trois offres, quatre offres, il ne faut pas multiplier le nombre d’offres. Je vous conseille en tant que Business solo trois, quatre offres maximums. Et du coup, chacune des offres répond à une problématique qui n’est pas très éloignées les unes des autres, peut-être à plusieurs niveaux.

Je pense que vous voyez ce à quoi je fais référence. Et du coup, en fait, à partir du moment où on se place dans la problématique et on va se dire OK, qu’est-ce que je peux mettre en face de cette problématique comme réponse à cette problématique ? Et là, on va réinclure des éléments de toute cette liste de possibilités qu’on avait en tête. Mais le fait de se placer dans le point de vue de notre client va complètement changer la façon dont on définit l’offre.

Typiquement, je vais reprendre l’exemple des sites Web, mais ce qu’on peut se dire dans un premier temps, c’est aussi la problématique de certains de mes clients. Ça va être qu’ils ont un petit problème à résoudre dont ils n’arrivent pas à se dépatouiller tout seul, alors que c’est plutôt des gens qui mettent les mains dans le cambouis. Et du coup, tout ce que je peux proposer un mini pack une heure d’intervention pour répondre à la problématique de ses clients.

Du coup, vous voyez bien que ce type d’offre, ça recouvre plusieurs possibilités derrière. Mais le fait de se placer dans la perspective du client et de se dire OK, c’est quelqu’un qui est coincé. Il a un petit problème technique qu’il n’arrive pas à résoudre seul, bien défini en soi, un premier niveau d’offre. Ensuite, on va se dire OK, c’est un client qui a besoin d’un site Web. Il n’a pas du tout envie de le faire par lui-même, mais il veut quelque chose de très simple et sur lequel il va pouvoir agir en toute autonomie.

Après ça, ça va donner un deuxième niveau d’offre. Pareil à l’intérieur. Il y a en réalité tout un tas d’actions que vous menez à l’intérieur de ce pack, comme l’installation technique du site, l’installation technique du thème, l’installation de plugin, etc. Etc. Et ça peut donner lieu à un troisième niveau d’offre. Quelque chose qui serait beaucoup plus complet pour les clients qui ne veulent pas du tout s’occuper de leur site web. Jamais. Du coup, ça peut donner lieu à une offre de mise en place, plus une offre mensuelle derrière de maintenance.

Mais du coup, vous voyez directement quand on se place dans la perspective des clients. Le fait de définir le périmètre d’offres devient bien plus évident et la dernière question que vous vous posez peut-être vis à vis de tout ça, ça va être comment définir mes prix ? Et là encore, le fait de se placer dans la perspective de votre client, de vraiment se poser des questions sur quelle est la problématique de vos clients. Ça va aussi vous aider à définir vos prix.

Parce que comment dire, la vision que vous avez de la valeur que vous allez apporter à vos clients va être beaucoup plus claire et ça va vous aider à fixer les prix. C’est beaucoup plus facile de se dire OK pour une heure de service je vais faire ça, pour le fait de gérer l’intégralité de la communication digitale d’un client, c’est une tout autre valeur. Ça va être beaucoup plus facile que de juste morceler en se disant. Oui, voilà.

Concrètement, je vais installer un thème WordPress. Je vais faire telle action technique sur un site. Voilà, j’espère que tous ces exemples bien qu’ils aient trait à ma profession initiale loisirs, vous permettent, selon vous, votre activité de vous projeter et de vous dire en fait. Voilà, je pourrais tourner les choses ainsi. Je pourrais me mettre dans la perspective de mon client de telle façon. Donc je vous invite tranquillement à réfléchir à vos offres en repartant évidemment de tout ce que vous pourriez faire.

Mais pour chacun des points, vous dire OK, mais selon ce point, quelle est la perspective exacte de mon client potentiel sur ce point ? Quelle est sa problématique générale que je pourrais résoudre et du coup, à quelle offre ça me mène ? J’espère que cette vidéo vous a plu, vous a aidé. On se retrouve avec un article aussi cette semaine avec un petit exercice qui va vous aider justement sur ce point pour définir vos offres et fera tout pour cette première semaine de la semaine.

J’espère que ça vous a plu. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire et on se retrouve très bientôt. Merci de m’avoir écouté à bientôt.

Rejoignez les Kaizenpreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement et accédez à notre groupe privé, à nos masterclass en live ainsi qu'à tous nos avantages exclusifs !

Vous serez aussi informés de nos derniers contenus et actualités, et bénéficierez des promotions réservées aux Kaizenpreneurs.

Nous vous enverrons de nos nouvelles une fois par semaine, deux maximum, et vous pourrez bien sûr vous désinscrire à tout moment.

mattis mattis Aenean nec risus. ultricies quis, velit, ante. in